Laissez-nous un message


Besoin de conseils ou de renseignements sur nos offres et services ?

Laissez-nous un message

Filtrer par

Catégories

Catégories

Région

Région

Volume

Volume

Millésime

Millésime

Prix

Prix

  • 20,00 CHF - 5 600,00 CHF

Millésimes

Vous recherchez un vin ancien ou d'un millésime particulier pour fêter un anniversaire, un évènement important ou tout simplement faire un cadeau en lien avec l'année de naissance ? Vous trouverez ici l'ensemble de nos vins disponibles triés par millésime. Des Champagnes anciens mais aussi des vieux Bourgognes, des grands crus de Bordeaux, des vins rares et spéciaux issus de nombreuses zones de production. Les bouteilles que vous voyez en photo sont celles qui vous seront livrées. Nous portons une attention particulière au niveau du vin dans la bouteille, à sa couleur et à l'absence de trace de coulure au niveau du bouchon. Viennent ensuite l'état de l'étiquette et les éventuelles traces d'usure ou les rayures sur la bouteille qui n'altèrent en rien la qualité du vin.  Certaines bouteilles de Champagne non-millésimées peuvent apparaitre dans des millésimes correspondant à leur période de production.   

Vieux millésimes: Bordeaux, Bourgogne, Champagne, Rhône, Jura, Loire

Sous-catégories

  • 2020

    Le millésime 2020 était une bonne voire très bonne année selon les régions mais quelles que soient les régions il est préférable de laisser reposer quelques années en cave avant dégustation. Ce n'est pas chez WUAT que nous contredirons, vous savez qu'on aime les vins qui ont pris de la bouteille !

  • 2019

    Le millésime 2019 est une très bonne année partout sur le vignoble français. Dans certaines régions, c'est même une année exceptionnelle !

    Se démarquent : 

    - Le bordelais : rouges comme blancs

    - La Côte d'Or en Bourgogne : rouges comme blancs

    - Les blancs de Loire et d'Alsace

    Les blancs de Pessac et les Côtes de Bordeaux rouges ne devront pas attendre trop longtemps en cave mais pour tous les autres vous pouvez les oublier sans aucun soucis, c'est même recommandé !

  • 2018

    Le millésime 2018 est une très bonne année, certaines régions se sont même démarquées et ont produit des vins d'exception.

    C'est le cas de la Bourgogne dont les vins ont une très belle garde, l'Alsace, le Beaujolais et la Loire.

    Les Bordeaux rouges sortent également leur épingle du jeu avec une garde exceptionnelle !

    Les liquoreux bordelais sont aussi fabuleux, aromatiques et profond avec également une très grande garde.

    Les champagnes ne sont pas en reste vers Trépail, Verzenay et Verzy.

    La Vallée du Rhône s'en sort bien aussi mais la garde sera moyenne

  • 2017

    Le millésime 2017 est une année un peu plus compliquée que les suivantes, la série des années en 7 aurait-elle encore frappé ?

    Néanmoins, pas de panique si votre fils, neveu, est né cette année là, certaines régions ont réussi à se démarquer !

    En Alsace, les Rieslings et Muscats Grands Crus sont superbes ! Les pinots gris ont eux, été un peu moins gâtés.

    A Bordeaux, dans le Médoc, et particulièrement Saint-Estèphe, les rouges sont superbes, même s'ils n'auront pas une garde très longue.

    A Graves, les quantités sont faibles mais la qualité est là sur les rouges et les blancs. Les liquoreux sont fins et gourmands, à boire assez rapidement.

    En Bourgogne, les blancs sont mûrs et frais avec une très belle garde, les rouges sont également réussis surtout sur Pommard, Corton, bref la Côte de Beaune.

    En Champagne, de superbes chardonnays sur la Côte des Blancs !

    Cornas, Côte-Rotie, Chateauneuf, Gigondas et Vacqueyras sont très beaux, les blancs ont été moins gâtés cette année là.

  • 2016

    Le millésime 2016 est globalement excellent.

    Mention spéciale pour les vins suivants:

    Rouge: Bordeaux, Bourgogne, vallée du Rhône , Sud-Ouest

    Blanc: Rhone, Loire

    Doux: Bordeaux, Loire, Sud-Ouest

    Si vous avez la chance d'avoir un lien avec ce millésime, anniversaire ou évènement à célébrer. N'hésitez pas à en inclure dans votre cave, ils vieilliront particulièrement bien.

  • 2015

    Le millésime 2015 est globalement très bon.

    Mention spéciale pour les vins suivants:

    Rouge: Bordeaux, Bourgogne, vallée du Rhône

    Blanc: Rhone

    Doux: Bordeaux

    Si vous avez la chance d'avoir un lien avec ce millésime, anniversaire ou évènement à célébrer. N'hésitez pas à en inclure dans votre cave, ils vieilliront particulièrement bien.

  • 2014

    Le millésime 2014 subit à son tour la malédiction des millésimes en 4, il en est de même que les 7, mais comme toujours, pas de panique, si c'est une année symbolique pour vous, naissance, rencontre, mariage, on trouve toujours des régions et appellations qui sortent leur épingle du jeu !

    En Alsace, privilégiez les Rieslings, Sylvaners et Pinots Noirs.

    Pauillac et Saint-Estèphe se démarquent dans le bordelais ainsi que les Graves (rouges et blancs), ils sont même dotés d'une grande garde ! Les liquoreux bordelais, comme souvent se démarquent également.

    Les Côtes de Beaune et Nuits rouges sont également sur le devant de la scène. Les blancs de la Côte de Beaune sont frais même si les Meursault ont un peu souffert de la grêle. Pouilly-Fuissé s'en sort aussi très bien.

    En Champagne les Pinots Noirs sont particulièrement réussis !

    Les Sancerres et Vouvrays, dans la Loire sont harmonieux.

    Les blancs des Côtes du Rhône sont frais et tendus, les rouges sont charmeurs à Cornas et sont globalement réussis dans toute la région.

  • 2013

    Le millésime 2013 ne restera pas dans les mémoire comme un millésime d'exception. Les conditions météo difficiles ont créé des dégâts un peu partout.

    Faisons le tour des appellations et régions qui s'en sont bien sorties compte-tenu du climat.

    Saint-Estèphe et Margaux sont des vins réussis, malgré une garde limitée. Les vins de Graves blancs sont expressifs tandis que les rouges sont légers.

    Les Pomerols et Merlots sont des vins frais et tendus, avec une garde, certes, toujours limitée dans le temps. Les liquoreux, quant à eux, comme souvent s'en sortent très bien !

    En Bourgogne, les quantités sont minimes, trop de dégâts causés par la méteo, mais des blancs fins, minéraux et délicats, Meursault, Puligny, Chassagne et Corton se distinguent. En rouges, Nuits-St-Georges, Chambolle-Musigny et Vosne-Romanée sont eux aussi produits en faible quantités mais très réussis.

    En Champagne, les chardonnays sont réussis, mention spéciale pour le secteur d'Aÿ.

    Saint-Peray, Cornas et St-Joseph tirent leur épingle du jeu en Côtes du Rhône.

  • 2012

    Le millésime 2012 est assez hétérogène. Voyons ensemble quelles appellations et régions ont tiré leur épingle du jeu.

    En Médoc, les cabernets n'ont pas bien mûri partout, les vins n'ont pas une grande garde, il faut privilégier les dominantes de Merlot.

    Dans les Graves, les blancs sont équilibrés, les sauvignons superbes et les rouges fuités. Les merlots du Libournais sont top !

    En Sauternes les vins sont souples et légers mais à boire rapidement.

    A Chablis, les vins sont tendres et équilibrés, c'est le secteur de Bourgogne qui est privilégié pour cette année-ci.

    Gevrey, Beaune et Chambolle-Musigny sont au top avec une très grande garde. Les Meursault et Pulignys sont très élégants.

    En Champagne, les Pinots Noirs de la Montagne de Reims, Cramants et Chouilly de la Côte des Blancs, se démarquent.

    Dans les Côtes du Rhônes, les blancs sont complexes, les syrah gourmandes, Cornas se distingue.

  • 2011

    Le millésime 2011 est plutôt bon dans l'ensemble bien qu'hétérogène.

    De très belles réussites au nord du Médoc avec des vins denses et tanniques, ainsi que dans les Graves où les rouges sont charmeurs et les blancs aromatiques et vifs.

    Pomerol et Saint-Emilion se distinguent également. Dans les bordeaux liquoreux, des vins prometteurs.

    A Chablis, les vins sont équilibrés avec une belle acidité leur conférant une grande garde.

    En Côtes de Nuits, les vins sont gourmands, les Pommards sont très réussis.

    Les Meursaults sont équilibrés et les Puligny-Montrachet très beaux.

    En Champagne, les Pinots Noirs sont réussis et les Chardonnays de belle qualité.

    Dans la Loire, de jolis chenins secs mais avec une garde limitée.

    En Provence, de très grands Bandols et de beaux Côteaux-d'Aix.

    Côte-Rôties et Condrieux réussis pour la Vallée du Rhône.

  • 2010

    Le millésime 2010 est particulièrement grandiose à Bordeaux. En Médoc les Cabernets-Sauvignons sont sublimes, la garde est extraordinaire, oubliez les en cave quelques décennies, même chose sur les Graves.

    Les Pomerols et Saint-Emilions sont aussi gâtés par ce millésime, à garder très longtemps en cave aussi.

    Les Sauternes sont ouverts aromatiques, eux pourront rester moins longtemps en cave.

    Les Bourgognes ne sont pas en reste, à Chablis, les vins sont nerveux et fruités, il est déjà possible de les déguster, dans les Côtes de Beaune et Nuits, les vins rouges sont très fruités, concentrés et frais avec des tanins veloutés et pourront dormir en cave de nombreuses années. Les Blancs y sont nerveux et dynamiques, parfois un peu riches mais là aussi la garde est optimale.

    En Champagne, Pinots Noirs et Chardonnays s'illustrent !

    Cornas, Côte-Rôties et Condrieux se distinguent en Vallée du Rhône, les Châteauneufs sont frais et équilibrés, et là encore, on peut s'attendre à une longue garde.

  • 2009

    Le millésime 2009 est un grand millésime, ce n'est un secret pour personne !

    Toutes les régions ont pu produire de grands vins et certains régions même de très grands vins !

    Dans le Médoc, les vins sont équilibrés et les Cabernets Sauvignons sont somptueux, dans le Libournais, les vins sont riches et veloutés, tous sont dotés d'une très grande garde ! 

    C'est un millésime de légende pour les Sauternes, aucun défaut ! Une garde extraordinaire !

    A Chablis, les vins sont francs, mûrs avec de la vivacité, ils peuvent être dégustés dès maintenant.

    Splendides rouges dans les Côtes de Nuits et grandes réussites à Corton.

    Les blancs de la Côte de Beaune sont équilibrés sur les terroirs froids.

    Beaux Pinots Noirs sur la Montagne de Reims.

    Dans les Côtes du Rhône, les blancs sont racés, les rouges complexes, Saint-Joseph, Hermitages et Vacqueyras sont superbes !

  • 2008

    Le millésime 2008 est plutôt un bon millésime mais assez hétérogène.

    De très belles réussites à Saint-Julien et Pauillac, dans l'ensemble les merlots sont plus mûrs que les cabernets.

    Dans les Graves, le millésime est classique avec de la fraîcheur, les blancs sont expressifs.

    Les Pomerols et Saint-Emilion sont réussis, les merlots sont à maturité.

    En Bourgogne il faudra privilégier les terroirs chauds pour les rouges. Sur les blancs, les vins sont élégants, mention spéciale pour Meursault et Puligny-Montrachet.

    En Champagne les rendements sont faibles mais les Pinots Noirs sont superbes.

    Dans les Côtes du Rhônes, les Condrieux, Côte-Rôties et Cornas sont gourmands, les blancs sont minéraux.

  • 2007

    Le millésime 2007 n'échappe pas à la "malédiction" des millésimes en 7, à savoir pas le millésime du siècle mais comme toujours on arrive à trouver des régions et appellations qui ont réussi à tirer leur épingle du jeu.

    A Bordeaux, le Médoc se distingue de loin, avec des vins plutôt tendres et bien constitués même si la garde ne sera pas très grande.

    Dans les Graves, il y a des très grands blancs équilibrés et raffinés, en rouges, les cabernets sont élégants.

    Pomerol est plus homogène que Saint-Emilion, pas mal d'hétérogénéité dans ce coins du bordelais.

    En revanche, les liquoreux sont superbes et équilibrés, ils sont dotés d'une très grande garde.

    En Bourgogne, misez sur Gevrey-Chambertin, Pommard et Nuits-St-Georges. En Côtes de Beaune, les vins sont hétérogènes.

    Meursault, Saint-Aubin et Saint-Romain sont réussis du côté des blancs.

    En Champagne, c'est l'année des chardonnays, puissance aromatique et fraîcheur sont au rendez-vous.

    En Vallée du Rhône, les Condrieux sont sur la minéralité, les Côte-Rôties et Hermitage sur la finesse.

    Châteauneuf, Vacqueyras et Rasteau arrivent en tête avec des vins savoureux.

  • 2006

    Le millésime 2006 est hétérogène.

    Dans le bordelais, les Saint-Julien sont bien structurés et les cabernets sauvignons réussis.

    Les Pessac-Léognan rouges sont superbes, les blancs aromatiques et équilibrés.

    De très grands vins sur Pomerols, les merlots sont mûrs et bien équilibrés.

    A Sauternes, les vins sont équilibrés et aromatiques avec de la fraîcheur.

    En Bourgogne, les vins sont charnus. Chambertin, Bonnes-Mares et Chambolle-Musigny sont superbes.

    Dans les blancs, de très belles réussites à Meursault, Saint-Aubin et Corton-Charlemagne.

    En Champagne, ce sont les Pinots Noirs qui se distinguent et les terroirs d'Aÿ, Verzy, Avize et Oger.

    Beaux Hermitages et Côte-Rôties en Vallée du Rhône ainsi qu'à Chateauneuf et Gigondas, les syrahs sont superbes même si certains vins seront un peu légers.

  • 2005

    Le millésime 2005 est réussi dans la plupart des régions.

    A Bordeaux, dans le Médoc, une belle homogénéité sur l'ensemble des appellations avec des vins puissants et équilibrés et une très grande garde.

    Dans les Graves, les rouges sont riches et généreux, les blancs très équilibrés, le temps de garde est cependant limité.

    Concentration et maturité dans les vins du libournais, de très grands vins à déguster !

    A Sauternes, c'est un superbe millésime ! Dotés d'une très grande garde, les vins sont opulents et racés, le botrytis est pur.

    En Bourgogne, un grand millésime de légende ! De superbes matières et des vins parfaitement équilibrés.

    Dans les blancs, Corton-Charlemagne est au top ! Des vins riches et très aromatiques.

    En Champagne, les chardonnays sont très réussis.

    En Vallée du Rhône, des vins rouges fruités et gourmands, des blancs élégants. Les Châteauneufs et Gigondas sont superbes, des vins tanniques de longue garde.

  • 2004

    Un millésime 2004 hétérogène mais plutôt bon dans l'ensemble.

    Les rendements sont élevés pour ce millésime dans le Médoc, Saint-Julien est clairement en tête. Dans le Graves les rouges sont harmonieux, les blancs frais et fruités surtout les sauvignons.

    Dans le libournais, les Pomerols sont charnus et fruités bien qu'ils aient souffert de la sécheresse, les St-Emilion aromatiques et équilibrés.

    Dans les Sauternes, ce n'est pas le millésime du siècle, les vins sont légers et peu aptes à une longue garde.

    En Bourgogne, c'est Vosne, Gevrey et Chambolle qui se démarquent, les vins sont équilibrés. Les Blancs sont gras et frais.

    En Champagne, il y a un bon potentiel sur les chardonnays et meuniers.

    De beaux Cornas dans la Vallée du Rhône, les vins sont élégants et gourmands. Les blancs sont un peu moins gâtés que les rouges à cause de gros rendements. Les Châteauneufs et Gigondas sont excellents !

  • 2003

    Le millésime 2003 est plutôt correct dans l'ensemble des régions.

    Les Margaux manquent un peu de densité mais les Saint-Estèphes et Pauillacs sont superbes ! Dans les Graves, les cabernet sauvignons sont réussi.

    De belles réussites sur Saint-Emilion.

    A Sauternes, c'est un millésime riche.

    En Bourgogne, il y a de faibles rendements, la qualité est hétérogène, mais on y trouve des vins denses et complexes sur les rouges et une grande densité sur les blancs.

    On note de la concentration sur les cuvées champenoises, le chardonnay est en revanche moins réussi cette année là.

    Dans la Vallée du Rhône, certains terroirs ont souffert de la chaleur mais on y trouve des vins très concentrés et de superbes Châteauneufs.

  • 2002

    Le millésime 2002 est une réussite en Bourgogne, on note d'exceptionnelles réussites sur la Côte de Nuits pour les rouges, quant aux blancs ils ne sont pas en reste, les cuvées sont très denses.

    Mais Bordeaux est particulièrement réussi cette année-là, notamment dans le Nord du Médoc avec Saint-Estèphe, Pauillac et Saint-Julien, quant aux Graves, les vins sont charmeurs et équilibrés. Les Sauternes sont parfaitement équilibrés.

    En Champagne, les chardonnays sont aromatiques, les pinots noirs généreux.

    Les vins blancs de la Vallée du Rhône sont plutôt réussis, les rouges sont un peu moins gâtés.

  • 2001

    Dans le Médoc, le millésime 2001 est un grand classique irréprochable.  A Graves c'est "le" grand millésime des blancs mais il y a aussi de très beaux vins rouges à ne pas négliger. Le Libournais n'est pas, non plus, en reste.

    Dans les Sauternes, c'est la quasi perfection ! L'équilibre est parfait, il n'y a aucun défaut.

    En Bourgogne, la Côtes de Nuits se démarquent de la Côte de Beaune qui elle est plus irrégulière à cause de la grêle. Les blancs sont plutôt réussis malgré quelques problèmes de maturité.

    2001 n'est malheureusement pas l'année du Champagne en revanche, peu de maisons ont sorti un millésime.

    En Vallée du Rhône, les rouges sont tanniques et riches et il y a de très beaux Châteauneufs !

  • 2000

    2000 est un très beau millésime dans le Médoc mais également dans les Graves où l'homogénéité des blancs est notable et où les rouges ont un extraordinaire potentiel de garde. Les Pomerols sont superbes, les vins sont souples et suaves dans le libournais, c'est vraiment l'année des Bordeaux à ne pas manquer.

    Les Sauternes ont été un peu moins gâtés, en raison de la pluie la récolte est faible, mais malgré tout il y quelques pépites très élégantes.

    En Bourgogne, c'est assez hétérogène mais un bon millésime malgré tout. Les blancs sont très beaux et équilibrés.

    En Champagne, les Pinots Noirs sont superbes, mais l'acidité assez basse, ils ne pourront pas vieillir éternellement.

    De très grands blancs dans les Côtes du Rhône, les rouges sont charnus, puissants et généreux.

  • 1999

    1999 est un très beau millésime à Bordeaux, notamment dans les Médoc où les Margaux et Saint-Julien sont très réussis.

    Les rouges dans les Graves sont gâtés aussi, les blancs un peu moins.

    Dans le Libournais, de très belles réussites aussi avec des raisins mûrs, on approche la vin de la garde.

    Très belle première récolte à Sauternes, la deuxième a malheureusement été touchée par la pluie.

    Les Côtes de Nuits et Beaune sont tout simplement superbes entre Nuits et Volnay pour les premiers et grands crus.

    Dans les blancs bourguignons, des vins riches, des raisins matures et de très grands Meursaults.

    Beaucoup de rendements à Sauternes mais les jolis domaines assurent de belles cuvées.

    Les Côte-Rôties sont tout bonnement terribles ! C'est un très beau millésime dans ce coin de la Vallée du Rhône. Les grenaches ont également été favorisés cette année là. 

  • 1998

    Les Côtes du Rhône sont tout simplement excellents en 1998 !

    Mais les vins de Bordeaux et de Bourgogne ne sont pas si loin derrière.

    Bien que ces régions sortent particulièrement du lot sur ce millésime, c'est dans l'ensemble une réussite dans toutes les régions viticoles.

  • 1997

    Les millésimes en 7 ne sont jamais les plus inoubliables d'un point de vue viticole. Et celle-ci a particulièrement été marquée par de dures conditions météo pour la vigne.

    Mais en 1997, certaines régions ont eu de très belles réussites, c'est le cas de la Vallée du Rhône Nord et Sud.

    Les Sauternes sont très réussis également, ainsi que les vins blancs de Bourgognes, les Beaujolais et les vins de la Loire.

    C'est Bordeaux qui a moins été gâté sur ce millésime, les vendanges ont été précoces, mais les vins sont malgré tout tendres et fruités, simplement ils ne bénéficieront pas d'une garde exceptionnelle.

  • 1996
  • 1995
  • 1994
  • 1993
  • 1992
  • 1991
  • 1990
  • 1989
  • 1988
  • 1987
  • 1986
  • 1985
  • 1984
  • 1983
  • 1982
  • 1981
  • 1980
  • 1979
  • 1978
  • 1976
  • 1975
  • 1974
  • 1973
  • 1971
  • 1970
  • 1966
  • 1958
  • 1957

Il y a 553 produits.

Affichage 1-100 de 553 article(s)

Filtres actifs